Ventilateur pour iBook   A
Le problème
Heureux possesseur d'un iBook en peau de frigo (premier modèle à 600Mhz, de son petit nom M8598F/A), depuis octobre 2001, j'étais gêné par la chauffe excessive de celui-ci à l'endroit où vient se poser la main gauche. Cette gêne était d'autant plus importante que je suis gaucher et que je passais (et passe encore) régulièrement plus de dix heures par jour sur cette bécane (la température doit bien atteindre les 45 degrés celsius au bout d'une heure).
 
La cause
C'était manifestement le disque dur qui chauffait. J'ai d'abord pensé à un défaut de fabrication, ou à une utilisation exagérée du disque dur (dans mon souvenir d'Apple, cette compagnie ne pouvait pas fabriquer des machines aussi inconfortables). Mais il a fallu me rendre à l'évidence : il s'agissait d'un comportement normal, devenu banal dans le monde des portables. Ce problème paraissant moins gêner les droitiers (certains aficionados du mac trouvaient même ce chauffage d'appoint intéressant) je me suis rendu compte que je n'avais pas d'autre recours que de refroidir moi-même cette partie de la bécane (plus tard, j'ai changé plusieurs fois le disque dur interne sans qu'il n'y ait d'amélioration sensible).
L'iBook est une très bonne bécane, (très solide ;) mais un gaucher devrait réfléchir à deux fois avant d'en acquérir un comme machine principale.
 
Le ventilo
un ventilateur pour iBook
un ventilateur pour iBook
À l'intérieur de l'iBook je n'ai pas trouvé la place pour mettre un second ventilateur du coté du disque dur (le ventilateur d'origine, extrêmement discret est au niveau de l'attache de l'écran). Heureusement, il y a une grille d'aération sur le coté gauche, vers l'avant (c'est à dire en face du disque dur) en face de laquelle il suffisait de mettre un ventilo externe. J'ai commencé par utiliser un ventilateur récupéré sur un macintosh LC alimenté en 7,5v, 9v ou 12v (selon mes besoins) par un transfo externe.
Comme ça n'était pas pratique pour voyager (notamment dans les pays en 110 volts), j'ai ensuite cherché à alimenter directement le ventilo à partir de l'iBook. Comme l'USB ne fournit que du 4,5v et que je n'ai pas trouvé de ventilo pour ce voltage, j'ai utilisé l'alimentation en firewire. Il a été assez difficile de se procurer une fiche firewire mâle. J'ai finalement démonté un câble, puis la fiche, dans laquelle il a fallu souder directement parce que mon câble ne connectait que les deux paires de données et pas l'alim (il aurait fallu un câble pour périphérique auto-alimenté). L'interface firewire n'est pas sensée fournir de tension stable (mais en pratique, celle que fournit mon iBook a toujours été de 11,5 volts). Comme cette tension est théoriquement située entre 10 et 17 volts, j'ai utilisé un LM317, couplé à un potentiomètre (et à une autre résistance) pour régler la tension (et donc la vitesse du ventilo). Finalement, je viens de changer de ventilateur (et de boitier) : j'utilise maintenant un petit ventilo de carte graphique plus silencieux que le gros ventilo du LC.
La prochaine étape devrait être de changer les fils qui vont du boîtier à la fiche firewire. Ils sont un peu vieux et abimés et surtout un fil noir et un fil rouge ça rappelle trop les films d'action aux agents de sécurité des aéroports.