des QCM en ligne grâce à org-mode (et jQuery, et MathJax)

photo en cc-by-sa par magn3tik

, par Pierre

PNG - 8.7 ko
org-mode

Avec le org-mode d’Emacs et son export html, utilisant MathJax et faisant de la coloration syntaxique, on tient un bon format pour créer des qcm de programmation en ligne (pour l’entraînement). Il ne restait plus qu’à ajouter quelques lignes de javascript avec jQuery pour transformer le document html en questionnaire interactif. Tout est dans le fichier source org-mode suivant (à ouvrir avec emacs puis C-c C-e b) et son css :

org-mode - 4.9 ko
Exemple de QCM
Un exemple de fichier à exporter en html pour obtenir un petit QCM simple (et non sécurisé)
Cascading Style Sheet - 1.5 ko
qcm.css
Un css pour le qcm

Le rendu sera assez proche de celui obtenu (selon le même principe) sur cette page : Révisions du b.a.-ba du langage C en ligne (qcm). Voici le fichier obtenu :

HTML - 12.2 ko
export html de qcm_standalone.org

Sur cette base, avec un simple compteur, on pourrait aussi bâtir des questionnaires avec un nombre fixé de questions.

Toujours avec des compteurs, il peut être assez simple de rajouter des contraintes. Chaque tirage modifie un vecteur de contraintes qui est utilisé pour contraindre les tirages suivants. Par exemple, on peut ajouter des tags aux (titres des) questions, :facile : :débutant : :dificile : etc. Ces tags sont traduits en span de class le nom du tag par l’export html, il ne reste plus qu’à maintenir un compteur des questions faciles qui sont déjà passées pour que lorsque ce compteur atteint zéro, on élimine les questions qui contiennent un span de class facile.

Revenu et logement, Je livre ici quelques éléments de comparaison concernant mon niveau de vie, pour couper court à quelques idées reçues, et un condensé de nombreuses (...)
Revenu et travail d’un enseignant-chercheur, Cet article complète l'article Revenu et logement, en détaillant un peu le budget de mon ménage, mon parcours d'enseignant-chercheur en terme de (...)
Cybersyn (el systemo synco), Au café, mardi 5 avril 2011, j'ai bien vu que, mis à part Antoine Allombert, personne ne connaissait l'histoire de l'extraordinaire projet chilien (...) [jpg, jpg, png]