Hacker l’éducation (Open bidouille camp 2 // Fac lab de Gennevilliers)

image par Ophelia Noor en CC-By-Nc

, par Pierre

Le 16 février 2013, j’ai participé à une rencontre intitulée hacker l’éducation (pas vraiment une table ronde quoi qu’en dise l’annonce).

Cette rencontre avait lieu au Fac Lab de l’université de Cergy-Pontoise, à Gennevilliers, dans le cadre du second Open Bidouille Camp en région parisienne.

J’y ai évoqué le conditionnement scolaire à briser pour apprendre à programmer (et Mindstorms le livre de Seymour Papert qui me fit comprendre cette nécessité), la possibilité de changer nos interfaces utilisateur sur les savoirs (et la démarche exploratoire de Bret Victor avec son kill math) et bien entendu j’ai glissé trois mots sur David Graeber en rappelant pourquoi nous n’avons toujours pas de voitures volantes.

Je n’ai pas trouvé que la discussion collective décollait vraiment, par contre le lieu était parfait pour faire des rencontres (parmi les intervenants et en dehors), et découvrir un peu mieux le milieu des fab labs et surtout celui des hacker spaces.

J’espère d’ailleurs que le /tmp/lab (et la Paillasse) trouveront rapidement de nouveaux locaux, tout en conservant leur indépendance !

Pour bien hacker l’éducation (et l’université) je m’appuie aussi sur l’expérience acquise ailleurs et le regard critique qui la sous-tend.

Revenu et logement, Je livre ici quelques éléments de comparaison concernant mon niveau de vie, pour couper court à quelques idées reçues, et un condensé de nombreuses (...)
Revenu et travail d’un enseignant-chercheur, Cet article complète l'article Revenu et logement, en détaillant un peu le budget de mon ménage, mon parcours d'enseignant-chercheur en terme de (...)
Cybersyn (el systemo synco), Au café, mardi 5 avril 2011, j'ai bien vu que, mis à part Antoine Allombert, personne ne connaissait l'histoire de l'extraordinaire projet chilien (...) [jpg, jpg, png]